À propos des dons

Foire aux Questions

Pour toute question spécifique, n'hésitez pas à nous contacter.

  • Quels organes et tissus peut-on donner ?

    Les organes et les tissus qui peuvent être donnés sont le cœur, les reins, le foie, les poumons, le pancreas, l'intestin grêle, les cornées, les os, la peau et les valvules cardiaques.

  • Mon âge, mon état de santé ou mon orientation sexuelle m'empêchent-ils d'être un donneur ?

    Tout le monde est un donneur potentiel, quels que soient son âge, son état de santé ou son orientation sexuelle. Même les personnes atteintes de maladies graves peuvent parfois être des donneurs. Votre décision de vous inscrire ne doit pas être fondée sur le fait que vous pensez être admissible ou non. Tous les donneurs potentiels sont évalués sur une base individuelle, médicale et au cas par cas.

  • Pourquoi devrais-je m'inscrire comme donneur d'organes et de tissus ?

    En enregistrant votre consentement au don d'organes et de tissus, vous donnez de l'espoir aux milliers d'Ontariennes et d'Ontariens qui attendent une transplantation. Les personnes inscrites sur la liste d'attente pour une transplantation souffrent de la défaillance d'un organe et, sans le généreux don de vie d'un donneur d'organes, elles mourront. Les donneurs de tissus peuvent également améliorer la vie des victimes de brûlures en convalescence, aider à restaurer la vue et permettre aux gens de marcher à nouveau. Les transplantations ne font pas que sauver des vies, elles permettent aux receveurs de retrouver une vie productive.

  • Ma religion soutient-elle le don d'organes et de tissus ?

    Toutes les grandes religions soutiennent le don d'organes et de tissu, car il peut sauver la vie d’autrui. Si votre religion restreint l'utilisation d’un corps après la mort, consultez votre chef religieux : ces restrictions peuvent ne pas inclure le don d'organes et de tissus, si le don peut sauver une autre vie. Vous trouverez de plus amples renseignements ici.

  • Que signifie le consentement à donner des organes et des tissus à la recherche?

    Les organes ou les tissus non adaptés à la transplantation peuvent être utilisés pour la recherche sur les organes et les tissus (si le donneur l'indique lors de l'inscription). Cette recherche est propre au domaine du don d'organes et de tissus, et n'est pas la même chose que le don du corps entier.

  • J'ai signé ma carte de donneur, dois-je me réinscrire ?

    Les cartes de donneur en papier ne sont plus utilisées car elles n'étaient souvent pas disponibles au moment voulu. En 2008, le Réseau Trillium pour le don de vie a adopté un registre positif et, désormais, votre consentement au don d'organes et de tissus est enregistré dans une base de données du ministère de la Santé et du ministère des Soins de longue durée. En vous inscrivant officiellement, soit en ligne à l'adresse www.SoyezUnDonneur.ca, soit en personne dans n'importe quel centre ServiceOntario, vous vous assurez que votre décision est enregistrée et qu'elle pourra être mise à la disposition de vos proches au moment opportun. Vous n'avez à vous inscrire qu'une seule fois.

  • Comment voir si je suis déjà un donneur enregistré?

    Il y a deux façons de vérifier si vous êtes déjà enregistré comme donneur d'organes et de tissus :

    1. Sur la page d'accueil de www.SoyezUnDonneur.ca, choisissez « Inscrivez-vous pour faire un don » ou « Vérifiez si vous êtes déjà inscrit ». Ces deux options vous amèneront à la page d'inscription en ligne de ServiceOntario. Cliquez sur « Inscrire, vérifier ou actualiser ». Le système vous demandera de vous identifier. Saisissez ces informations et cliquez sur « Suivant ». Si votre inscription a été traitée, le système répondra : « Oui, vous êtes un donneur d'organes et de tissus inscrit. » (Si ce n'est pas le cas, le système vous demandera alors si vous souhaitez vous inscrire).
    2. Vous pouvez également vérifier le verso de votre carte Santé avec photo. Si le mot « donneur » y figure, vous êtes enregistré et vous n'avez pas besoin de vous enregistrer à nouveau.
  • Je ne peux pas m’inscrire en ligne.

    Si le programme ne peut pas vous inscrire en ligne, il peut vous demander de contacter ServiceOntario directement. Diverses raisons peuvent vous empêcher de vous inscrire en ligne. Visitez un centre de ServiceOntario et inscrivez-vous en personne.

  • Comment mettre à jour ou retirer mon consentement au don d'organes et de tissus?

    Vous pouvez retirer votre consentement en tout temps en visitant le site www.SoyezUnDonneur.ca et en choisissant de vérifier ou de modifier votre consentement enregistré. Vous pouvez aussi modifier ou retirer votre consentement en tout temps en visitant un centre de ServiceOntario ou en écrivant à

    Consentement de donneur d’organes
    ServiceOntario
    Boîte postale 48
    Kingston, (Ontario) K7L 5J3

  • Comment puis-je m'inscrire si je vis en Ontario, mais que je n'ai pas de carte Santé de l'Ontario?

    Pour enregistrer un consentement en Ontario, vous devez avoir une carte Santé de l'Ontario valide. En effet, le consentement enregistré sera stocké dans une base de données du ministère de la Santé et du ministère des Soins de longue durée. Sans carte Santé de l'Ontario, vous ne pourrez pas vous inscrire officiellement. Cependant, il est important de parler de vos souhaits à votre famille. Lorsqu'une personne décède et que le don est possible, un coordonnateur du don d'organes et de tissus s'adresse aux familles pour leur parler du don. En parlant de vos souhaits à votre famille, vous pouvez contribuer à alléger le fardeau que représente le fait de faire ce choix sans confirmation de vos souhaits.

  • Quelles sont les étapes du processus de don d'organes et combien de temps cela prend-il?

    Lorsqu'un coordonnateur du don d'organes et de tissus se prépare à parler du don d'organes avec une famille, il consulte la base de données du ministère de la Santé pour savoir si l'être cher était un donneur inscrit. Cette information est communiquée à la famille et on lui demande de réaffirmer son choix. Une fois le consentement donné, des tests médicaux sont effectués pour déterminer quels organes et tissus conviennent à une transplantation. Les organes sont ensuite mis en correspondance avec une personne inscrite sur la liste d'attente des transplantations et la chirurgie a lieu dans une salle d'opération de l'hôpital. L'ensemble du processus de don, depuis le moment où la famille accepte d'aller de l'avant avec le don jusqu'au rétablissement, prend généralement entre 24 et 36 heures.

  • Ma famille peut-elle annuler ma décision d’être un donneur ?

    Lorsque vous enregistrez votre consentement à faire un don, cette information est enregistrée et conservée dans une base de données du ministère de la Santé. Votre décision ne sera consultée qu'en cas de possibilité de don, et votre statut de donneur inscrit sera communiqué à votre famille. Le Réseau Trillium pour le don de vie a pour pratique de réaffirmer à la famille le consentement d'une personne à faire un don. Dans la plupart des cas, les familles honorent la décision de leurs proches de faire un don si elles ont la preuve que c'est ce qu'ils voulaient.

    Inscrivez-vous comme donneur d'organes et parlez à votre famille de vos souhaits; un jour, ce geste pourrait sauver une vie.

  • Comment savez-vous si mes organes et mes tissus sont aptes à être donnés ?

    L'admissibilité au don est évaluée au moment du décès à partir de l'information obtenue lors d'un questionnaire médico-social rempli avec les familles. En outre, l'aptitude de chaque organe est vérifiée afin de garantir que le plus grand nombre possible de personnes puissent être aidées par une transplantation.

  • Les familles paient-elles des frais liés au don d'organes et de tissus ?

    Le don d'organes et de tissus n'entraîne aucun coût pour la famille du donneur. Cependant, les dépenses liées aux arrangements funéraires restent à la charge de la famille du donneur.

  • Que se passe-t-il après le prélèvement des organes et des tissus ?

    Le corps est remis à la famille, et les arrangements funéraires peuvent se poursuivre comme prévu.

  • Quelle est l'incidence du don d'organes sur la planification des funérailles? Puis-je avoir un cercueil ouvert lors des funérailles?

    Le don d'organes et de tissus n'a pas d'incidence sur l'organisation des funérailles. La crémation et les funérailles à cercueil ouvert sont toutes deux possibles.

    • Le prélèvement d'organes dans l'abdomen ou la poitrine nécessite généralement une incision chirurgicale que les vêtements recouvrent.
    • Lorsque des cornées sont données, le globe oculaire est généralement retiré dans son intégralité. Les salons funéraires fournissent des cache-œil pour préserver la forme des yeux. Cette pratique est habituelle, que les yeux soient donnés ou non.
    • L'aspect de la peau après la guérison est similaire à celui d'un coup de soleil. Une couche de peau très fine est enlevée à l'arrière du corps pour permettre des funérailles à cercueil ouvert.
  • Quelle est la position du RTDV sur l'obligation d'administrer le vaccin contre la COVID-19 pour les transplantations d'organes?

    Les organes donnés sont des cadeaux rares et confiés par le public. Les receveurs de greffe doivent suivre de nombreuses recommandations spécialisées concernant les médicaments et les vaccins qui réduisent le risque d’infection après la transplantation.

    Santé Ontario (Réseau Trillium pour le don de vie) est en train d’élaborer un document d’orientation clinique soutenant la vaccination tout en recommandant à chaque centre de transplantation de procéder au cas par cas, en fonction de l’urgence médicale et d’une évaluation des risques pour le patient. Les lignes directrices ont été élaborées en consultation avec divers experts, notamment des experts en maladies infectieuses et en bioéthique.

    Santé Ontario (Réseau Trillium pour le don de vie) recommande fortement que les receveurs potentiels de greffe soient vaccinés et informés des risques de la COVID-19 et des avantages de la vaccination. Les données scientifiques indiquent que le risque d’être hospitalisé en raison de la COVID-19 grave est plusieurs fois plus élevé et que le risque de décès est de deux à cinq fois plus élevé chez les patients transplantés que dans la population générale.

Si vous avez une question qui ne figure pas dans la liste ci-dessus, visitez GiftOfLife.on.ca/fr/